vendredi 16 décembre 2016

Rogue One – A chaud pour le jeu


 Hier, nous avons été voir Rogue One, comme beaucoup de personnes dans le monde. Je n’en ferai pas de critique ou d’avis développé ici. Sachez simplement que j’ai aimé le film avec ce que je considère comme ses points forts et ses faiblesses. Mon seul point négatif serait éventuellement sa musique moins porteuse que dans les films du Star Wars Universe (SWU). Pas la peine de s’envoler dans des commentaires sur machin qui aurait du ou pas être, ce détails bien ou pas bien, cela ne m’intéresse pas. J’ai de vrais amis dans la vie et je préfère en discuter autour d’un café ou d’un dîner. Car tout le monde à son avis sur le sujet et c’est bien ça la force du SWU. Entre ceux qui le connaissent ou pensent le connaître, ça crée de la discussion et c’est bien ça la vraie force de Georges Lucas, créer un univers tellement riche et intéressant, qu’il attire beaucoup de personnes et chacun y trouve ce qu’il aime dedans. Pour moi Rogue One est une réussite différente des autres films, nous n’avons pas l’héroïsme des autres films « avec Jedi , ici, nous avons de l’héroïsme de Résistant. C’est fort, c’est différent. Et en l’occurrence, du film, j’ai trouvé que le mieux pour un billet c’était de le faire glisser dans la case jeu.

Je suis fan du SWU, je suis fan de ce qu’on fait Edge/FFG en terme de jeu de rôles, alors allons-y sans dévoiler l’intrigue mais peut être en révélant des détails du film comme des races extraterrestre qui apparaissent. Voyons ce que ce film a d’inspirant pour le JdR. 




Donc oui, si vous ne voulez rien savoir sur Rogue One, c’est là que vous arrêtez votre lecture.
Evidemment, ce qui suis est plus pour les MJ.

De l’inspi pour quel ?
Pour les trois. En réalité, on pourrait imaginer que c’est un film uniquement exploitable pour L’Ere de la Rébellion. Mais pas seulement. Evidemment que l’action est centrée du les premiers véritables coups de force de l’Alliance rebelle. En l’occurrence, une mission pour vos PJ : récupérer des informations afin de détruire l’Etoile de la Mort (nb : la traduction d’origine parle d’Etoile Noire, mais la VO c’est bien Death Star 1 et 2 pour les films A new hope et The return of the Jedi). Oui, car si Jyn et Cassian dirigent une équipe pour récupérer les plans, rien ne dit que vos PJ ne peuvent pas faire partie de l’équipe, remplacer la team Rogue One ou encore visiter ces fameuses archives impériales de Scarif avant les personnages officiels. Je rappelle que la seule règle dans L’Ere de la Rébellion et ses cousins, c’est que ce sont les PJ les héros de l’histoire. Si l’on se place du côté du jeu Aux confins de l’Empire, nous avons déjà matière à quelques grandes lignes narratives. Par exemple, le fait que certains personnages du film ne veulent pas s’impliquer dans le conflit Rébellion/Empire, et préfèrent rester survivre dans les milieux interlopes de la galaxie considérant le reste comme un engagement politique sans intérêt. Mais aussi, l’introduction du personnage de Cassian Andor, membre du service d’espionnage de la rébellion qui baigne dans le milieu du crime pour récupérer des informations, avec tout ce que cela contient de moralité douteuse. Ici, on a des contacts, on évite les stormtroopers et les informations ont une valeur marchande. Au passage, on croise à Jedha city quelques trognes exploitables dans les pires cantinas de la galaxie. Ce n’est cependant pas tout, car Rogue One c’est également le moyen de voler des vaisseaux de l’Empire et de se rendre compte que certaines planètes subissent un blocus, ou un contrôle total par l’Empire. De bonnes illustrations pour les parties, encore inexploitées dans les films (si on fait abstraction des séries animées Rebels et Clone wars). En ce qui concerne Force & Destiné, là encore il y a un peu de matière. Outre les ruines de temple Jedi sur Jedha, on en apprend un peu plus sur les cristaux Kyber servant initialement à la composition des sabres lasers, mais pas seulement. On Chirrut Imwe est un parfait exemple de personnage de Gardien. Il est totalement mystique, pas à la façon d’un Yoda, mais plutôt comme fervent croyant de la Force. Il prouve, s’il était besoin, que cette croyance n’est pas simplement faite de « coup de chance » ou de sabre laser, mais d’une véritable résonnance surnaturelle qu’il exprime avec des prières. Chirrut et son ami mercenaire, sont des bons archétypes à croiser pour vos PJ visitant par exemple les ruines d’un temple Jedi. Pr ailleurs, dans Rogue One, la Force est présente du début à la fin, notamment par le fil conducteur de Jyn Erso et son pendentif : l’éclat de Kyber. D’ailleurs, la croyance de sa mère en la Force pourrait presque laisser penser que ce pendentif était destiné à un sabre laser… Enfin, petite parenthèse sur Bor Gullet, cette créature poulpesque qui semble avoir des pouvoirs de la Force, pas forcément du côté lumineux.




Quel que soit votre jeu, il vous reste, en tant que MJ à piocher quelques méchants comme le Directeur Krennic ou les Shoretooper. Pour embarquer vos PJ à la plage !




Enfin, pour changer de planète vous pouvez envoyer les PJ sur Jedha. Jedha est une lune désertique de la bordure intérieure du système. Il y règne un hiver perpétuel et la vie n’y est pas facile. Elle est intéressante pour son lien fort avec la Force, mais aussi ses ressources en cristaux Kyber.  A Jedha city, la cité sainte des Jedi, on y trouvait le Temple de Whills, probablement le premier temple de l’Ordre mais surtout un culte secret de l’Eglise de la Force. Mouvement spirituel qui ne croyait pas que les Chevaliers Jedi avaient  trahis l’Empire. L’un de ses menbre, Lor San tekka, deviendra un personnage clé du futur de la galaxie dans Force Awakens, lorsqu’il donnera un morceau de la clé à Poe Dameron… Si avec ça vous n’avez pas d’idée de sénario.



Comment j’exploite les personnages ?
Je rappelle que dans les parties de JdR de Star Wars, ce sont vos PJ les héros de l’histoire. De fait, ce que permet ce genre de film est de tirer des archétypes, voire des PNJ. Vous récupérer une image du film et vous collez dessus un archétype et hop, vous avez de la matière pour des scénarios. Soit vous gardez les noms et faites fit de ce qui se passe officiellement dans Rogue One, soit vous changez le nom et utilisez en l’état, de l’apparence à la psychologie au background. Voici quelques pistes d’exploitation des personnages principaux avec les abréviations suivant les jeux (Aux Confins de l’Empire (ACE), L’Ere de la Rébellion (EDR), Force et Destiné (F&D) :

-          Jyn Erso : Jyn a passé sa jeunesse dans les milieux criminels, elle possède un bon profil de Contrebandière / Voleuse (ACE).  Un bon esprit volontaire et de très bonnes compétences de tir et de combat rapproché. 

-          Chirrut Imwe : dans un style moine combattant il est totalement imprégné par la Force. Outre de très bonne compétences de corps à corps et notamment au bâton, il peut-être considéré Fugitif de la Force (ACE), ou plus probablement comme Gardien/Pacificateur (F&D).

-          Cassian Andor : Cassian a passé toute sa vie dans le Rébellion et a grimpé les échelons dans ses services d’espionnages et en tant qu’assassin. Bon athlète, bon tireur et aussi pilote, il peut correspondre aux profils suivants : Chasseur de Primes/Assassin (ACE), ou encore Espion / Taupe EDR). 

-          K-2SO : L’archétype du droïde impérial reprogrammé avec son petit bug de langage qui lui donne sa personnalité. On peut le mettre dans un profile d’Ingénieur/Mécanicien (EDR).
-          Baze Malbus : Baze a un passé d’assassin avant de devenir le garde du corps de son ami Chirrut. Incontestablement, on peut lui donner un profile de Chasseur de Prime/Assassin avec une autre spécialité de Garde du Corps (Mercenaire) (ACE). Si l’on regarde dans le livre EDR, vue ses compétences à l’arme lourde, on peut le mettre dans le profile de Soldat / Commando.




-          Bohdi Rook : Bodhi est un ex-soldat de l’Empire en quête de rédemption. En plus de cela, il est bon technicien. Il ferait un bon AS/Pilote avec une spécialité d’Ingénieur : Mécanicien (EDR). Par ailleurs, pour ACE, il serait plus proche du Technicien/ Mécanicien avec la spécialité Pilote de Contrebandier. 

-          Moroff : Moroff est un Gigoran mercenaire qui s’est retrouvé à travailler pour Saw Guererra et est resté. Ne cherchez pas cette espèce dans les livres, elle n’apparait pour le moment que dans Rogue One et le jeu Star Wars Commander. En terme de gabarit pour les caractéristiques de bases, on peut prendre celles du Talz ou du Whiphid. Après, on a un profile de Mercenaire / Soldat à louer (ACE) ou Soldat / Commando (EDR). 


-          Pao, Bistan et Edrio: Pao est un Drabata, Bistan est un Lakaru. Difficile de trouver les caractéristiques approchantes de ces espèce apparues elles aussi la première fois dans le jeu SW : Commander. On peut lui donner le même profil que Moroff. A Edrio, il semble qu’on puisse lui ajouter un profile de Pilote en plus, d’après les sources wiki du SWU.




-          Saw Guerrera : personnage qui apparait la première fois dans Clone War, c’est un guerrier qui dirige une cellule de rébellion sur Oderon. Lors de la bataille éponyme, il est aidé par Ashoka Tano et Anakin pour botter les fesses de la Confédération. A l’époque, c’est sa sœur qui est choisie pour diriger les rebelles, mais celle-ci meurt tragiquement et on peut estimer que c’est à partir de ce moment-là que Saw devient un fou de guerre. Saw est autant un Stratège qu’un Soldat. On peut lui ajouter les profiles de Commando, Tacticien et tireur d’élite.  Dans l’état où il se trouve dans le film, il ne faut pas oublier de l’équiper de cybernétique.



nb : je fais des aides de jeu/inspi pour JDR Mag (en kiosque), dans le numéro de cet hiver, retrouvez une arborescence de la Force inspirée d'un roman Star Wars.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ecrire un commentaire (Mis en ligne après modération)