lundi 24 avril 2017

Si tu veux un Kinder envoie "Macron" au 17 666 !

Et oui, c’est officiel : nous entrons de pleins pieds dans l’ère de la téléréalité avec un candidat qui prône l’ultra-libéralisme avec un emballage « anti-système ». Un Kinder surprise. Et comme le marketing est une force aveuglante, la plupart ne se rendent pas compte que l’emballage de l’œuf est celui de Nestlé (l’entreprise dont le patron souhaiterait privatiser l’eau) avec du chocolat bon marché (dont les fèves ont été récoltées par des enfants) et avec à l’intérieur un jouet magnifique en plastique (lui aussi confectionné par des petites mains enfantines) qui laisse croire à de la magie : un gadget qui fait passer un gamin de 4 ans pour un ingénieur. Au final, c’est creux, sans âme, sans goût, mais le client en redemande. Pour ça, il lui suffit presque d’envoyer son nouveau choix assis dans son fauteuil en tapant sur les touches de son téléphone : MACRON au 17 666.
On a donc vendu à grand renfort de médias, un produit commandé par le général du déguisement : un type monté sur le trône en habits de Gauche. Tout le monde s’est alors dit que la Gauche c’était Hollande, Valls, Cazeneuve et leurs camarades de jeux. Et du coup, quand une vraie Gauche s’est présentée aux élections, la majorité s’est dit qu’elle n’en voulait pas. Le Kinder c’est meilleur, et t’auras pas ma surprise ! Je garde mon jouet que pour moi et je continue à m’amuser avec mes SMS en attendant que le monde s’écroule. Car c’est un peu ce qui va se passer, quand la Nature va encore sombrer de plusieurs marches. En marche ! dit le général Kinder. En marche vers une Loi Travail encore plus dévastatrice, une uberisation à outrance, la chasse sans réglementation, la FNSEA es-OGM qui va cracher du Monsanto à tout va et au milieu, ne restera que les victimes, les générations à venir et les animaux.
En face, on a une autre candidate « anti-système ». D’ailleurs, ni elle ni son conjoint ne sont des élus  et ne touchent leur paye de ce non-système qu’est le conseil de l’Europe. Son père n’est pas l’héritier de millions d’un de ses électeurs faisant dans le béton (ah au fait, le méchant Lafarge qui négocie avec Daesh, regardez sont arborescence hiérarchique vous verrez qu’il y avait du FN à ce moment-là), mais bétonnons les pauvres et la politique ! Les plus grands drames à venir si MLP passe, ce sont pour les étrangers (et les Français au teint basané) et pour les femmes, qui retourneront au foyer à pondre des mômes (adieu les IVG, etc). Comme ça, ça réduira le chômage. Saloperies d’étrangers qui nous pompent l’argent du chômage et surtout nos emplois ! Si, si, ils font les deux, ne me demandez pas comment ils y arrivent en même temps, faut voir ça avec la patronne du FN.
Donc oui, on pourrait voir le pire. D’ailleurs, dans quelques semaines, ça ne sera probablement pas beau à voir que ça soit l’un ou l’autre qui « gouverne ». Néanmoins, les Français râlent, ils veulent un changement sans changer. Ils veulent faire table rase de la corruption, mais en gardant les mêmes têtes et surtout sans prendre les options qu’on leur offre sur un plateau comme par exemple vers une 6e République. D’ailleurs, en regardant le résultat de Fillon, j‘ai le sentiment que ses électeurs sont atteint du syndrome de Stockholm. Toutefois, les Français veulent ça : parce qu’ils ont voté pour ou parce qu’ils ont laissé faire. Le général  du déguisement a balancé son épouvantail comme ses prédécesseurs avant lui et il voudrait maintenant que l’on vote pour sa créature pour le balayer. Alors allons-y. S’il faut de l’ultra-libéral pour leur faire comprendre l’essence même du rêve de tous devenir millionnaires en enfonçant les autres, allons-y ! Sauf que tout le monde ne sera pas aussi riche, juste ceux qui le sont déjà et qui ne partagerons pas… S’il faut une dictature fachisante pour virer tous les étrangers, allons-y ! C’est à croire que la population à besoin d’une dictature proche des nazis ou de Franco pour se rappeler ce que c’est véritablement. Moi, quand je veux me faire peur, je regarde un film, je lis un livre ou je joue au jeu de rôles. Ca reste virtuel et ça donne une bonne impression de ce qu’est l’horreur.



Mais allons-y et d’ailleurs, je n’ai aucune colère, juste un peu de déception de voir que les gens ne comprennent pas ou sont trop fainéant pour s’impliquer de manière constructive. Alors allons-y. Cinq ans de Kinder/fachisme. Je vous laisse choisir, je prends mon drapeau blanc pour le 7 mai. Je reste positif.

Si, vraiment. Car déjà, les Insoumis ont peut être perdu une manche mais ils ont apporté des idées nouvelles dans les débats et accessoirement impliqués d’autres personnes et réussis à gagner environ  8 points (si l’on compare le score de leur représentant en 2012 avec le Front de Gauche). Et même si c’est 5 moches années, on sera tous repoussés dans nos derniers retranchements. Alors certes, il y aura la misère, l’égoïsme, etc, (de certains). Il y aura aussi les coupes budgétaires dont la première victime sera encore et toujours la Culture. Mais on ne sait jamais, on pourrait par exemple  y gagner plus de flics pour sécuriser Saint-Denis.
Et rendez-vous aux législatives.

Mais surtout, il y aura la création. Car le monde aura besoin de poches d’évasion, de pauses pour rêver. Et nous serons contents d’avoir des stylistes et des céramistes, des auteurs et des illustratrices, des dessinateurs et des conteuses, des comédiens, des photographes et des créateurs d’univers. Du jeu, de la lecture, des images et des histoires. Des textes engagés, la tête dans les rêves et les deux pieds dans la réalité. Donc oui ça sera difficile et d’autant plus pour mes amis et collègues auteurs/trices (au sens large), mais on se dépassera encore plus pour donner le meilleur de nous même… et on sera là pour épauler ceux qui en ont besoin.


nb : oui, je sais, ça faisait longtemps que je n’avais pas fais de billet politique J
nb bis : pour le énervés et les haineux, je filtre les commentaires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ecrire un commentaire (Mis en ligne après modération)